Compteur d’eau

Comment mettre votre compteur à l’abri du gel ?

Un compteur gelé est source de bien des désagréments : coupures d’eau, fuites…
Pour protéger votre compteur du gel, vous pouvez le calfeutrer avec des plaques de polystyrène.
Eviter d’utiliser des matériaux comme de la laine qui garde l’humidité et peut donc aggraver la situation.

N’oubliez pas les canalisations

Plus vulnérables encore, les canalisations doivent être systématiquement protégées du froid.
Avant l’hiver, entourez tous les tuyaux extérieurs d’une gaine isolante, ainsi que ceux qui se trouvent à l’entrée et à la sortie de votre compteur. Pensez aussi à isoler les canalisations intérieures dans les pièces non chauffées (cave, garage, etc.) avec de la laine de verre ou du polystyrène.
Si le froid persiste, laissez couler un mince filet d’eau. La circulation constante de l’eau dans les conduits empêchera le gel de se former.

C’est à vous d’assurer la protection de votre compteur

Votre compteur est le témoin de votre consommation d’eau. Tout dysfonctionnement peut ainsi se répercuter sur votre facture.
Si les compteurs sont la propriété de votre distributeur d’eau (le compteur ne doit en aucun cas être manipulé sans l’intervention de l’exploitant), il vous incombe en revanche d’en assurer la bonne protection :
– Vérifier régulièrement votre compteur d’eau.
– Changez les joints aussi souvent que nécessaire.
– Quand vous devez vous absenter pour une longue période (vacances, …) fermez votre arrivée d’eau pour éviter les risques de fuite.

Le compteur, l’allier d’une consommation responsable

Le compteur indique votre consommation d’eau en m3 (1 m3 = 1 000 litres). Grâce au compteur, vous pouvez facilement contrôler votre consommation et réagir rapidement en cas de fuites pour les détecter et intervenir.